ActusFaits-Divers

La Seyne-sur-Mer : une femme blesse deux personnes au cutter en criant «Allah akbar» dans le supermarché E.Leclerc des Sablettes.

Revue de Presse - Le Parisien ©

Les faits se sont déroulés dans un supermarché de la Seyne-sur-Mer, près de Toulon.

Un client et une employée d’un supermarché Leclerc situé à La Seyne-sur-Mer, près de Toulon (Var), dans le quartier des Sablettes, ont été blessés par une femme qui a crié « Allah akbar » ce dimanche, en milieu de matinée.

Selon Var Matin, il était 10h30 quand une jeune femme, habillée en noir et portant un voile, a porté des coups de cutter à un client et une employée. Selon des témoins, la scène ressemblait au départ à une brouille entre clients. Une caissière a voulu s’interposer. La jeune femme, âgée de 24 ans, a brandi son cutter en clamant « Allah est grand » en arabe et les a blessés tous les deux.

Elle a été maîtrisée par des personnes présentes puis interpellée par la police.

L’employée a été légèrement blessée près de l’œil. Le client, blessé au thorax, a été hospitalisé. Il est hors de danger, a précisé à l’AFP le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal.



Pas connue de la police

La police judiciaire (PJ) de Toulon a été saisie de l’enquête en flagrance pour déterminer les circonstances et le contexte de cette agression.

« C’est apparemment le fait isolé d’une personne avec des troubles psychiatriques avérés », a commenté le procureur. « Pour autant ça n’exclut pas qu’elle soit radicalisée ». « Nous ne savons pas encore si ces faits sont terroristes mais ils sont en tous cas terrorisants, car cet homme qui n’avait rien demandé s’est fait agresser à la caisse d’un supermarché », a-t-il estimé.

L’auteure de l’agression n’est pas connue de la police. Elle a été placée en garde à vue, « tant que son état le permet », selon Bernard Marchal. Une perquisition était en cours en début d’après-midi à son domicile.

« Si la perquisition nous amenait à penser qu’elle a un lien avec Daech (Etat islamique) ou permettait de démontrer des prolongements territoriaux de son action, on pourrait envisager une saisine du parquet antiterroriste », a-t-il affirmé. En milieu d’après-midi, le parquet de Toulon restait saisi et évoquait une « présomption de tentative d’assassinat, et d’apologie du crime à connotation terroriste ».

Selon une source proche du dossier, la jeune femme serait connue de la direction du magasin Leclerc pour « invectiver régulièrement ses employés pour des motifs insignifiants », et l’agression de dimanche pourrait résulter d’une altercation avec un client. La jeune femme serait titulaire d’une carte d’adulte handicapé physique à 80% en raison de problèmes à la hanche.

Via
Le Parisien
Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

“C'est pas bien!” VOUS UTILISEZ UN ADBLOCK ?! Vous devez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à CToulon Magazine de vivre.

Send this to a friend