ActusPolitiqueVidéos

Coronavirus : les collectivités locales réclament plus d’aide de l’Etat

Revue de Presse - France 2 © franceinfo.fr - Hubert Falco (Facebook)



Les collectivités locales ont augmenté massivement leurs dépenses durant cette crise sanitaire. Elles souhaitent que l’Etat leur vienne davantage en aide.

C’est un véritable appel à l’aide que poussent de nombreuses collectivités locales, vendredi 29 mai. Beaucoup ont dû dépenser beaucoup plus qu’à l’accoutumée durant cette période de crise sanitaire qui touche le pays. Depuis le 17 mars, les parkings sont gratuits à Toulon. Le maire LR Hubert Falco a aussi commandé des masques en masse pour protéger ses habitants. 

« L’ensemble des masques, c’est 700 000 euros. Vous voyez que les dépenses, ça va vite », souligne-t-il.

Une aide financière jugée trop faible

Les annonces d’aides de l’Etat n’ont pas convaincu les maires de France. « 750 millions d’euros annoncés pour 14 000 communes en France, ça fait 50 000 euros par commune », rappelle Hubert Falco. Le financement du RSA pose aussi problème. « Cette année pour le département, c’est 40% du financement du RSA que le département doit assurer seul et avec cette crise, cette situation devient encore plus intenable », dénonce Stéphane Troussel, président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis.


Je vous invite à découvrir le reportage diffusé hier soir au 20h de France 2 dans lequel je m’exprimais sur les pertes financières directes et indirectes importantes qu’ont eu à supporter dans cette crise les collectivités locales.

Ces dernières ont joué un rôle capital sur les territoires pour accompagner du mieux possible la population comme le monde économique.

L’achat et la distribution de masques, le soutien aux plus démunis, les différentes et nombreuses aides économiques et exonérations de charges locales, sans compter les réorganisations coûteuses et imposées par l’État de nos différentes structures d’accueil municipales (écoles, crèches, médiathèques, …) et les pertes de recettes sont autant de dépenses importantes à la charge des collectivités.

Pour notre Métropole Toulon Provence Méditerranée, ces dépenses et pertes de recettes représentent plus de 40 millions d’euros et 9 millions d’euros pour notre Ville de Toulon.

Nous avons pu faire face à cette crise sans précédent et participer à cet effort collectif grâce à la situation financière saine de nos deux collectivités.

Je vous rappelle que nous étions classés en début d’année par Le Point et par Le Monde parmi les collectivités les mieux gérées de France.

Mais pour ne pas pénaliser dans le temps nos collectivités, l’État va devoir prendre en charge une partie de ces nombreuses dépenses. Le projet d’aides annoncé hier par l’État, 750 millions d’euros pour près de 14.000 communes (Moins de 55.000 € par commune) n’est pas assez ambitieux.

Il va falloir aider davantage encore les collectivités qui, face à une crise économique et sociale qui s’annoncent rudes, vont jouer un rôle essentiel.

J’ai toujours prôné un esprit collectif et d’unité dans la gestion de cette crise du COVID-19. L’État aux côtés des collectivités, se doit d’être au rendez-vous du portage financier de cette crise.

C’est dans cet esprit collectif que j’ai décidé de réunir ce jeudi 4 juin les différents partenaires institutionnels et économiques de notre département.

Nous travaillerons ensemble pour trouver des solutions aux difficultés actuelles des nos acteurs du monde économique, de nos professionnels du tourisme, de l’horticulture et de l’agriculture, de nos entreprises et de leurs salariés, de nos commerçants et de nos artisans.

Via
Hubert Falco
Source
France 2 / franceinfo.tv
Tags

Je commente...

Bouton retour en haut de la page
Share via
Fermer
Send this to a friend