ActusFaits-DiversPolitiqueToulonVidéos

Vidéo. Un policier toulonnais filmé en train de frapper plusieurs manifestants « Gilets jaunes et autres »

#GiletsJaunes #Acte8

Une vidéo montrant un policier s’en prendre à des individus, ce samedi 5 janvier en marge de la manifestation des « gilets jaunes » à Toulon, commence à faire un (bad) buzz sur les réseaux sociaux.

Des images filmées par plusieurs personnes lors de la manifestation des « gilets jaunes », ce samedi à Toulon, montrent un policier frappant un individu isolé par les forces de l’ordre sur une vidéo et frappant d’autres manifestants sur une autre vidéo.


Pour l’heure, on ignore le contexte de cette scène de violence. Elle intervient dans le cadre d’affrontements entre des manifestants et la police.

Mise à jour AFP // L’homme frappé, qui ne porte pas de gilet jaune, était en possession d’un tesson de bouteille selon la source proche du dossier. Il a été interpellé et placé en garde à vue dès samedi soir pour outrage, a indiqué à l’AFP la police du Var. Dans la vidéo, on voit ensuite Andrieux frapper un manifestant gilet jaune contre le capot d’une voiture, avant de s’en prendre encore brièvement à un autre manifestant.

Vidéo YouTube

Les internautes n’ont pas manqué d’identifier cet officier de police, qui fait partie de la promotion de la Légion d’honneur du 1er janvier.

Selon Var Matin, ce policier est l’un des deux blessés comptabilisés dans les rangs des forces de l’ordre ce samedi à Toulon. L’autre a été victime d’une fracture faciale suite à un jet de pierre.

La police de Toulon n’a pas souhaité commenter l’information, ni la préfecture du Var, indiquant juste que la manifestation de samedi avait fait 2 blessés parmi les forces de l’ordre et un blessé parmi les manifestants. Sept personnes ont été interpellées et placées en garde à vue suite à ces débordements samedi. Via Twitter, le préfet du Var a tenu à féliciter les policiers qui «ont su, avec courage et détermination, rétablir l’ordre et éviter les déprédations à Toulon».

Dans un communiqué, le syndicat de police Alliance Police Nationale 83, apporte son soutien aux policiers blessés.

Hubert Falco, maire de Toulon, a dénoncé des « heurts violents inadmissibles. » sur les réseaux sociaux.

Les internautes lui répondent et ne sont pas tout à fait d’accord avec son communiqué…

Ce matin Hubert Falco corrige son communiqué…

De son côté, le préfet du Var a tenu à féliciter les policiers.

Du côté des médias, on préfère se focaliser sur le « boxeur » de Paris.

Il faut condamner toutes les violences qu’elles viennent d’un côté ou d’un autre…

Ce matin sur Var-Matin, le commandant de police Didier Andrieux s’explique sur les vidéos où on le voit frapper un manifestant à Toulon.

A voir aussi : Toulon : les policiers varois sont à bout


Vidéo de #didierAndrieux après les tabassages à #Toulon face à des #GiletsJaunes qui reviennent sur la polémique « Déposez plainte… je suis Commandant » lance le policier


Le procureur de la République à Toulon n’a pas ouvert de procédure contre le policier car il estime que « le contexte insurrectionnel avant et après ces vidéos, dans lequel il était impossible d’interpeller quelqu’un sans violence, et il a agi proportionnellement à la menace »


« Dans le cadre de mes responsabilités administratives, j’ai saisi l’IGPN afin qu’une enquête permette de faire toute la lumière sur les suspicions de violences policières à #Toulon. » Jean-Luc Videlaine, préfet du #Var.

LeParisien.fr : Le policier de Toulon qui a frappé des manifestants a déjà été sanctionné par le passé

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Réagissez...

Via
Internautes (Twitter et Facebook) et AFP
Tags

À lire aussi...

Bouton retour en haut de la page

Send this to a friend

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :